Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Nous

  • : Blog Tahiti olga et cie
  • : Bonjour, Vivre 2 ans à Tahiti... Le rêve, non ? Alors suivez nous dans l'aventure, regardez, vivez, vibrez... A bientôt. Olga
  • Contact

Au Fil Des Mois

24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 02:37


Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 02:38

 Le premier contact avec l'apprentissage des arts traditionnels n'est pas évident. Notre groupe débute par le tressage des palmes de cocotier. Chaque atelier dure vingt minutes.

Normalement...car en fait le tatoueur nous a fait faux bond  et je me suis retrouvée à tatouer onze élèves. Les pauvres, mes talents en dessin n'ont jamais été reconnus et ils s'en sont vite aperçu ! C'est pas grave, l'essentiel est de participer. De ma part ils ont pu exhiber un beau soleil ou un dauphin. Après deux ou trois tatouages, les filles m'ont  regardé  bizarrement et sont allées vois ma collègue pour des tatouages de fleurs. Je n'en n'ai pas pris ombrage ...(rire).

En faisant la dégustation des fruits j'ai eu une surprise en voyant que les trois quart des enfants, qu'ils viennent de France ou qu'ils soient de Tahiti, ne sachent pas reconnaître les fruits ou les les arbres qui nous entourent ! 

Nous avons continuer la matinée avec le tressage des feuilles de pandanus, une course en sac, un quiz sur le cocotier (nous serons incollable au retour). 
Il y a  aussi la course des porteurs de fruits. Les fruits sont suspendus aux deux extrémités d'une tige en bambou qu'ils faut maintenir sur l'épaule tout en courant.

Nous avons fini la journée par le tir à la corde. Les filles contre les garçons. Vu le gabarit des garçons, je me suis mise avec les filles ainsi que ma collègue.
1, 2, 3 partez...Même avec deux mamans dans leur groupe les filles ont été battu à plate couture. Eh oui ! Je me suis habituée à leur force...Parfois je me demande si Panoramix n'est pas passé par ici!




Partager cet article
Repost0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 20:09

L'école d'Arue organise une journée polynésienne pour tous les enfants. C'est une journée de découverte, de savoir et de rire. De nombreux ateliers sont mis en place : ateliers culinaires, sportifs, manuels, ainsi qu'une salle où des exposés sur les arbres sont accrochés avec un quiz à remplir.
Je me porte volontaire pour encadrer un groupe (en espérant ne pas tomber sur un groupe de turbulents). 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 21:19



Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 01:01

 




Voici le collège de Nicolas. Le collège se situe côté montagne, à cinq minutes à pied de la maison. Il part tous les jours à 6h45 avec Léa, 12 ans, notre voisine .









Comme toutes les écoles ici, à 10h du matin, les cantinières sortent une table et installent sandwichs, coca, etc...

Il y a en Polynésie 18 % de diabètiques !






Nicolas commence ses cours à 7h du matin.
Pause entre 11h15 et 12h40 pour déjeuner.
Reprise   pour une heure de 12h40 à 13h35.

Il a 22 heures de cours par semaine dont une heure de tahitien.
Dès le mois de septembre il aura deux heures en plus de
soutien en maths et en français.

Il me semble qu'il n'a pas énormément de cours,
en revanche l'après-midi il passe 2h30 à ses devoirs.
Partager cet article
Repost0
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 20:06
              
11 AOUT  2009
 
les vacances sont déjà finis.
En route pour l'école primaire  "Ahutoru " qui se situe  à 5 minutes à pied du fare.
C'est une grande école, propre, moderne , avec à peu près 400 élèves.
Les cours débutent à 7h30  et finissent à 15h30.  Le mercredi et le vendredi , les enfants rentrent après la cantine vers 11h45.





C'est le premier jour de l'école, Thomas est complètement perdu...Il suit sa maîtresse sans vraiment comprendre ce qui se passe.
Il rentre dans sa classe , se demande où il va pouvoir s'installer...  Les tahitiens  eux ont tout réfléchi et se précipitent sur les bureaux du fond.
Voilà mon Tom au premier rang ! (j'imagine son désespoir).



Il y a une énorme différence de corpulence entre les garçons français et les tahitiens Au début je pensais mettre trompée de classe...

 


C'est l'heure du déjeuner.

Attention... stop chrono....10 minutes plus tard  le contenu du plateau est ingurgité.  Je crois rêver,  je demande à Thomas pourquoi ils vont si vite. C'est tout simplement pour se resservir : une fois, deux fois...






J'ai omis de dire qu'il y a un goûter à  9 heures.  Les enfants apportent 100 francs (80 cts), vont à la cantine et achète une collation  (pizza, sandwich, coca, etc...).  Thomas a tenté de me soutirer 100 fcs...je lui ai donné une compote à boire !















Pour Mélissa tout va bien (je n'ai malheureusement pas pu suivre son premier jour étant avec Tom). Elle a des copines, du travail dont une heure de tahitien par semaine (elle sait déjà compter jusqu'à cent). Elle mène sa petite vie tranquille.
                                                    
                                                                                                  

Partager cet article
Repost0