Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Nous

  • : Blog Tahiti olga et cie
  • : Bonjour, Vivre 2 ans à Tahiti... Le rêve, non ? Alors suivez nous dans l'aventure, regardez, vivez, vibrez... A bientôt. Olga
  • Contact

Au Fil Des Mois

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 20:39
Week-end du 21, 22 et 23 août 2009






Après quelques semaines passées à Tahiti, nous décidons de fêter l'anniversaire de Fred sur Moorea.
Partis à 16h30 avec notre voiture à bord de "L'Aremiti Ferry", nous faisons la traversée en une heure. Au milieu du chenal la vue est magnifique, Tahiti d'un côté et Moorea de l'autre avec l'impatience de la découvrir. Nous avons beaucoup de chance, une baleine nous gratifie d'un spectacle de toute beauté.





 

 

 

Arrivés au port, débarquement du véhicule et direction le Fare Miti sur la commune de Haapiti. Il n'y a qu'une route principale qui fait le tour de l'île et heureusement  car ici les adresses sont en repère kilométrique.  Pour le Fare Miti c'est PK 27,500. A toi de te débrouiller. 


L'hébergement est composé de huit fares au coeur d'un jardin de fleurs exotiques et d'une belle plage de sable blanc.  Nous sommes accueillis par un couple de français serviable et sympathique installé ici que depuis  trois mois.  Ils remettent en état plusieurs fares très agréables de l'extérieur et proposent  de nombreux services (location de kayaks, de vélos,  prêts de transats, de barbecue, service de livraison repas traiteur). L'inconvénient ce sont les fourmis dans le fare ( apparemment c'est courant dans les pensions !)

 

Côté détente, nous avons passé notre temps à bronzer, se baigner, détecter des pièces de monnaies grâce au super détecteur de Fred (il tient à ce que je vante les mérites de son détecteur ! si tu veux mon chéri...) c'était marrant car tous les gosses de la pension le suivaient et l'aidaient pour lui soutirer quelques pièces.


Côté visites, j'ai eu la bonne idée de proposer de monter au belvédère, situé au coeur de l'île.  J'ai cru mourir, je me suis agrippée  à l'accoudoir de la voiture en pleurant et en engueulant Fred des écarts qu'il faisait express de faire (si, si je vous assure...), les enfants étaient évidemment mort de rire. Bref nous sommes arrivés et là je n'ai pas regretté. L'un des  plus beaux panoramas de la Polynésie: la baie d'Opunohu à gauche et la baie de Cook à droite.

Majestueux

Ensuite nous avons effectué le tour de l'île en essayant de repérer des coins sympas pour notre prochain séjour.

Le samedi soir, apéritif et pizzeria à "L'hibiscus" pour l'anniversaire de Fred  avec Mélissa à moitié malade (quelques jours plus tard on nous annonçait une suspicion de grippe H1N1. Pas de panique mamie, papi...elle est vivante).

Ici tout le monde parle du Dolphin Center à l'Intercontinental de Moorea. C'est un endroit où nous pouvons nager et embrasser les dauphins. Il y a aussi un centre de soins pour les tortues.  Nous décidons d'aller voir de nous même et de nous renseigner sur les tarifs. 

Hôtel très beau mais surfait pour les goûts de Fred (qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre...).

En tous cas pour moi qui aime le luxe, c'est tout à fait dans mon style (hum, hum...tu entends mon chériiii).

Parlons concret:
  • Tarif pour une nuit à cinq = 500 euros sans petit -déjeuner.
  • Embrasser les dauphins  = 100 euros par enfant et pour les moins de 12 ans.
  • Pour un couple = 350 euros.


Tant que nous étions à l'hôtel, nous en avons profité pour le  visiter  et finalement  nous  nous sommes fait plaisir en nous achetant des colliers en perles et en nacres.

Rien que pour les yeux, encore des photos de la plage de notre fare (Mélissa agonise).


Voilà fin du week-end, en venant nous avons vu une baleine et en partant (pendant que les garçons regardaient un film de Jet li), Mélissa et moi avons vu des dauphins en libertés cette fois.
A bientôt tout le monde.

P.S : Allez dans la catégorie "Budget" si vous voulez découvrir les tarifs de la pension et le coût du week-end.
Partager cet article
Repost0
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 23:36

LES FETES DU HEIVA

C'est le festival annuel du folklore traditionnel. Des milliers de participants se mesurent dans des épreuves  sportives et culturelles avec des chants, des danses, des percussions, des concours de force et des courses de va'a (pirogue à balancier).















De nombreux supporters viennent de toutes les archipels soutenir leurs troupes. Les festivités débute fin juin pour se terminer fin juillet.








Nous avons eu la chance de pouvoir assister à un concours de décorticage de noix de coco. Il y a trois équipes chacune formée par deux personnes. Un homme qui fend la coque de la noix de coco avec une hache et une femme qui décortique le coprah (c'est la pulpe séchée de la noix de coco). C'est un concours de rapidité, de dextérité et de force.


 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 00:49
Nous faisons partis des rares militaires à avoir décidé d'importer notre voiture. Nous avons longtemps hésité.

 C'est une Citrën Xsara diesel de 1999 avec 200000 km au compteur.

 





Taxe de dédouanement payé au transitaire 946 euros.


Ensuite se rendre au "Service Territorial des Transports Terrestres" à Papeete. Le bureau se trouve à l'angle de l'avenue Pomare V et la rue Marc Blond de St Hilaire.

Il vous faudra fournir:
  • La carte grise
  • un certificat de non gage valide (moins de un mois)
  • attestation d'assurance en cours de validité
  • un justificatif d'identité et de domicile


La conseillère vous remettra un papier à remplir que vous porterez au "Service des contributions" 11 rue du commandant Destremeau à Papeete.
Vous vous aquitterez de la taxe de mise en circulation et d'environnement, payable en espèces.



Taxe de mise en circulation et d'environnement 1895 euros.


Avec le récépissé du paiement de la taxe, retour au "service territorial". Un certificat provisoire d'immatriculation vous sera remis.
Ce n'est pas fini... allez chez Tang & cie pour  les plaques minéralogiques provisoire et obligatoire, et oui il faut encore payer 23 euros pour 10 jours maximum! La pose n'est évidemment pas comprise.
Ca y est j'ai enfin mon numéro définitif d'immatriculation. Retour chez Tang  & cie et re-23 euros.



Plaques minéralogiques 46 euros.


 Un mois plus tard je peux récupérer ma nouvelle carte grise accompagné d'un timbre fiscal de 6,70 euros par cheval.

Carte grise 40 euros.

TOTAL : 2927 euros.

Ce montant ne tient pas compte du transport entre la France et Tahiti (pris en charge par la marine)

4500 euros
Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 01:01

 




Voici le collège de Nicolas. Le collège se situe côté montagne, à cinq minutes à pied de la maison. Il part tous les jours à 6h45 avec Léa, 12 ans, notre voisine .









Comme toutes les écoles ici, à 10h du matin, les cantinières sortent une table et installent sandwichs, coca, etc...

Il y a en Polynésie 18 % de diabètiques !






Nicolas commence ses cours à 7h du matin.
Pause entre 11h15 et 12h40 pour déjeuner.
Reprise   pour une heure de 12h40 à 13h35.

Il a 22 heures de cours par semaine dont une heure de tahitien.
Dès le mois de septembre il aura deux heures en plus de
soutien en maths et en français.

Il me semble qu'il n'a pas énormément de cours,
en revanche l'après-midi il passe 2h30 à ses devoirs.
Partager cet article
Repost0
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 20:06
              
11 AOUT  2009
 
les vacances sont déjà finis.
En route pour l'école primaire  "Ahutoru " qui se situe  à 5 minutes à pied du fare.
C'est une grande école, propre, moderne , avec à peu près 400 élèves.
Les cours débutent à 7h30  et finissent à 15h30.  Le mercredi et le vendredi , les enfants rentrent après la cantine vers 11h45.





C'est le premier jour de l'école, Thomas est complètement perdu...Il suit sa maîtresse sans vraiment comprendre ce qui se passe.
Il rentre dans sa classe , se demande où il va pouvoir s'installer...  Les tahitiens  eux ont tout réfléchi et se précipitent sur les bureaux du fond.
Voilà mon Tom au premier rang ! (j'imagine son désespoir).



Il y a une énorme différence de corpulence entre les garçons français et les tahitiens Au début je pensais mettre trompée de classe...

 


C'est l'heure du déjeuner.

Attention... stop chrono....10 minutes plus tard  le contenu du plateau est ingurgité.  Je crois rêver,  je demande à Thomas pourquoi ils vont si vite. C'est tout simplement pour se resservir : une fois, deux fois...






J'ai omis de dire qu'il y a un goûter à  9 heures.  Les enfants apportent 100 francs (80 cts), vont à la cantine et achète une collation  (pizza, sandwich, coca, etc...).  Thomas a tenté de me soutirer 100 fcs...je lui ai donné une compote à boire !















Pour Mélissa tout va bien (je n'ai malheureusement pas pu suivre son premier jour étant avec Tom). Elle a des copines, du travail dont une heure de tahitien par semaine (elle sait déjà compter jusqu'à cent). Elle mène sa petite vie tranquille.
                                                    
                                                                                                  

Partager cet article
Repost0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 01:44



Départ le mardi 7 juillet 2009 à 6h50 de la gare de Podensac (nous ne voulons pas d'adieu interminable, plus vite on part mieux c'est...). Ils nous faut deux voitures pour aller à la gare  (5 personnes c'est toujours plus compliqués)  donc papi et Anne-sophie (ma nièce)  nous accompagnent . Le train arrive, nous montons, excités, énervés, attristés, de quitter les nôtres.

Au revoir à travers la vitre du train, au revoir, au revoir et encore au revoir. Mince, on ne démarre pas ! Dix minutes plus tard tout le monde descend, nous aussi !

Vite papi, vite Anne-sophie à la gare de Bordeaux...
Ca commence bien...un pressentiment me prend, nous n'arriverons jamais à Tahiti.
Finalement nous arrivons à temps, nous courrons dans la gare (les enfants chargés comme des mulets, Fred me demandant se que j'ai emmené dans les bagages).





                                       Gare de Bordeaux

                       












                                                            Navette nous conduisant à
                                                          l'hôtel où nous dormirons
                                                                                                  la nuit de mardi à mercredi
                                                                                                         (Fred toujours romantique)
                                                                                                                                          



Quatre heures de T.G.V
qui nous emmene directement
à l'aéroport Roissy Charles de Gaulle.





Après une nuit sans sommeil, enregistrement
de nos valises et ballade dans les Duty Free.
Fred essaie de caser les bouteilles discrètement.



En montant dans l'avion nous sommes accueillis par de jolies polynésiennes qui nous offrent   une fleur de tiare. On la  pose sur l'oreille droite si on est célibataire, et du côté gauche si on est en couple.











Les festivités commencent, verre de vin blanc, petits gâteaux apéritif  (je promets, je n'ai bu qu'un verre).
                                       
                                      

                                                                              Film à la demande.


Dans l'avion cela passe assez vite ; des repas,
des goûters, des boissons sont servis continuellement.

















Transit d'une heure à Los Angeles.
D'un coup je vois  Fred tout sourire.  Il vient de voir Antoine.
- Olga, olga. Il y a Antoine.
J'attrape vite l'appareil photo (ça ne vous rapelle rien Erick et Béa ?).
" Va vite lui demander une photo..." Je lui dis.
 Souriant Antoine nous permet de le prendre en photo.
(Il en faut peut pour rendre un homme heureux! )



Après 24 heures d'avion, arrivée  à l'aéroport de Tahiti où nous attendons un bon moment nos bagages. Nous sommes le mercredi 8 juillet à 22 heures.

Nous sommes un peu déboussolés, j'ai du mal à croire que nous sommes en plein milieu de l'océan pacifique !
Des tahitiens avec leur ukulele nous jouent un air  traditionel, de superbes colliers de fleurs nous sont  passés au cou.

Partager cet article
Repost0
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 22:07








Enfin l'arrivée de notre container, après  12 jours d'attente. Nous allons à Tahiti Transit sur le port
pour récupérer nos affaires. La voiture sort la première (je ne pensais pas que l'on pouvait s'attacher à une voiture, mais après plus de 2 mois d'absence je suis heureuse de la retrouver...), un déménageur rebranche la batterie et hop elle redémarre du premier coup. Et voici nos cartons transvasés  du container à la camionnette. Direction la maison. 
En espérant que rien ne tombe pendant le trajet...


Et voilà, le bazar commence.

Il y a environ une centaine de cartons plus la balancelle, les chaises longues, les transats,  les chaises de jardin, le parasol, le sapin de Noël (non, on ne rigole pas), etc... Je m'aperçois que j'ai pris beaucoup trop de choses. 











      







 Toute la vaisselle est lavée, rangée, triée. Je revie. J'aime ranger (je sais je suis barge).  En deux jours nous nous sentons réellement chez nous, nous avons nos repères, les enfants leurs jouets .


Il nous faut installer maintenant internet, le satellite.  Chose basique en France mais un vrai parcours du combattant ici. (je vous expliquerai pourquoi bientôt). Ah oui, et les papiers pour l'importation de notre voiture.



NANA
          
Partager cet article
Repost0
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 19:42
RESIDENCE SMITH

 

allée de notre résidence

  Allée de notre résidence

 


 

 Terrasse côté jardin                                                        Vue de l'extèrieur coté allée

Partager cet article
Repost0
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 00:00

Bonjour à tous,

Un gros bisous à tous nos amis qui nous ont organisé une petite fête avant notre départ.


Partager cet article
Repost0