Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Nous

  • : Blog Tahiti olga et cie
  • : Bonjour, Vivre 2 ans à Tahiti... Le rêve, non ? Alors suivez nous dans l'aventure, regardez, vivez, vibrez... A bientôt. Olga
  • Contact

Au Fil Des Mois

24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 00:19

14 heures nous partons en direction de l'Intercontinental car une surprise attend Aurore. Les enfants ont du mal à tenir le secret... Nous allons faire du parachute ascensionnel accroché tous les six en même temps. C'est nouveau "tu vas voir Aurore, ça a l'air génial". Aurore est contente, les enfants ne comprennent rien : "mais maman et les daup...". Je sors tout mon attirail de grimaces hypers discrètes : yeux exorbités, bouche tordue...
Faites moi confiance les enfants".
Arrivé au bungalow 627, je bous (et non bouille, boue) d'impatience et nous annonçons à Aurore que nous allons dans le même bassin que les dauphins pour les toucher et les embrasser. Nous attendons ce moment depuis plus de trois mois.

Toc, toc, toc... Une hôtesse nous accueille d'air éberlué.
 "Nous avons réservé à 14h45 pour le programme familiale" dis-je
"Ah (toujours l'air ahuri) nous avons annulé toutes les activités à cause du cyclone"
"Vous savez le téléphone ou internet existe, nous venons spécialement de Tahiti  et partons demain soir" moi en colère.
"Nous n'y pouvons rien c'est pour le bien être des dauphins" elle qui se braque.
"J'ai bien compris, mais le minimum est de prévenir les clients un peu avant" moi qui sors sinon je vais dire des horreurs tout en pleurant.
Finalement nous avons rendez-vous pour le lendemain matin, mais je suis toujours en colère. Il n'y a aucun respect, nous sommes bons à payer c'est tout.

Bref, pour nous venger, nous nous installons sur la plage de l'Intercontinental (interdite au non résident de l'hôtel). Fred va quand même demander au concierge l'autorisation et  en profitons une bonne heure. Un vigile arrive et nous expulse gentiment :
"Ce n'est pas au concierge de prendre une décisions si grave mais au sous-directeur".
Main devant la bouche
"Au pardon, nous ne savions, de ce pas nous nous dirigeons vers la sortie".
 J'appelle fred et les enfants qui eux se trouvent au milieu de la plage sur le ponton flottant.

Vers 16h, nous nous rendons "au petit village" à Haapiti, endroit qui rassemble des restaurants, curios, boutiques, etc.... En face se trouve l'ancien "Club Med" désaffecté. Fred a une heure pour trouver une entrée à travers le grillage et  prospecter avec son détecteur de métal sur la plage du club. Pendant ce temps shoppings, bonbons, glaces et café.

17 h, Fred  rentre bredouille, il a mis 20 minutes pour entrer  et aller sur la plage et 20 autres minutes pour le retour !

Retour à la pension, piscine, couché de soleil. Ha ! La famille Pic,  vous allez recevoir des cartes postales très drôles, nous les avons écrites durant l'apéritif je ne sais pas si vous allez rire mais pour nous l'écriture était grandiose.
fevrier9.jpg
Partager cet article
Repost0

commentaires